Lutte contre l’Ebola: Une formation des formateurs se tient à Abidjan (12 – 16 sept.)

La Fédération mondiale des journalistes scientifiques (FMJS) a organisé, en partenariat avec le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), une formation du 12 au 16 septembre 2015, à Abidjan, Côte d’Ivoire sur le thème: « Ebola et les maladies infectieuses : couverture d’une urgence de santé publique ». 

Des journalistes venus d’Afrique du Sud (2), Kenya (1), Sierra Leone (1), Cameroun (1), Guinée (1) et Côte d’Ivoire (2) participent à cette formation animée par Igor Strauss de Radio France internationale et Kai Kupperschmidt du Suddeutsche Zeitung.

Selon Anouk Beauvais, gestionnaire de projet à la FMJS, « il s’agit de renforcer les capacités de certains journalistes scientifiques africains afin d’améliorer leur couverture de crise comme celle d’Ebola ». Ces journalistes seront ensuite chargés de former leurs confrères des médias locaux dans les pays particulièrement touchés par l’épidémie d’Ebola (Guinée, Sierra Leone et Libéria).

L’intérêt de cette seconde phase de formation est d’aider des journalistes de radios communautaires à formuler des messages de prévention acceptables pour des populations souvent privées d’information. L’objectif à atteindre étant de lutter contre les rumeurs, les mauvaises pratiques et tous les facteurs ayant permis à l’épidémie de se répandre d’une façon si dramatique.

Pour Thierry Baldet du Centre de recherche pour le développement international (CRDI), « face à la menace Ebola, il convient de réagir au plus vite. Et au-delà, se prémunir contre le risque d’autres maladies épidémiques ».

Rappelons que l’épidémie de la maladie à virus Ebola est apparue en Guinée en décembre 2013 et s’est très vite propagée dans les pays de la sous-région faisant plus de 11.000 morts, selon les derniers chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Article écrit par Kahofi Suy, Theodore Kouadio, Adrienne Engono et Mohamed Yarie Bangoura